MBM 200 à La Rock (Anthisnes)
Une maison pour le prix d'un loyer, soit un remboursement mensuel de l'ordre de 700,00 €/mois.

Concept varié de maisons 100% traditionnelles, très basse énergie, en version 2 chambres pour moins de 100.000  hors frais*. (variante en 3 chambres à partir de € 110 000,00 hors frais)

Une maison avec jardin et terrasse pour le prix d’un appartement,
sans charges et inconvénients du logement collectif. 


Sur base de notre concept, possibiité d'adapter le projet à vos désirs et selon le contexte foncier, paysager et urbanistique.

Pas de suppléments cachés, les budgets intègrent d'office : évacuation des terres, accès au chantier, test d'étanchéité, calcul des charpentes, terrasse empierrée, châssis PVC triple vitrage (couleur au choix dans la palette standard), ardoises naturelles… 

Réflexion, conception et rendement = maîtrise des coûts.
 
Constructions exclusivement par entreprises locales.

Garantie décennale couverte par l'architecte et les entrepreneurs.

N'hesitez pas à nous contacter pour bénéficier d'un conseil (sans frais) pour l'achat d'un terrain, la rentabilisation de votre propriété foncière (division parcellaire) ou, simplement, pour la construction de votre habitation sur votre terrain à des prix que vous ne trouverez nulle part ailleurs

___________________

*
hors frais : TVA, terrain, honoraires, raccordements. Soit tous frais compris de l'ordre de € 175.000

A l’heure où l’accès à la propriété devient financièrement de plus en plus difficile, nous avons consacré deux années de recherche et développement pour atteindre un budget inférieur à € 100.000 (hors frais) pour une maison de deux chambres en maçonnerie classique et d’aspect traditionnel.

Aujourd’hui, la taille moyenne des ménages continue de baisser, nous avons fondamentalement repensé les besoins d’une famille de trois personnes, d’une famille monoparentale, mais aussi des célibataires ou des seniors.

La gestion de l’espace est un des points essentiels. Les logements belges, au regard des pays anglo-saxons ou scandinaves, sont surdimensionnés de 15%. Les travaux à financer et le budget des charges s’en trouvent lourdement affectés. Le célèbre fabricant de meuble suédois l’a bien compris, ses produits sont sensiblement plus petits que ses concurrents sans rogner sur leur fonctionnalité. 


  • Les espaces dédiés uniquement à la circulation (halls, couloirs) sont supprimés. Ainsi, les espaces de vie sont regroupés, la cage d’escalier est décloisonnée. Le coin repas fait partie intégrante de l’espace de cuisine convivial et ouvert, souvent orchestré autour d’un îlot. Par contre, l’espace de circulation qui dessert les chambres et salle-de-bain  est agrandi pour évoluer vers une pièce à part entière (coin bureau ou dressing).
  • Les nouvelles technologies (écrans plats, Wifi, stockage externe etc.) amène aussi beaucoup plus de libertés dans l’aménagement des espaces.
  • Les locaux non voués à l’occupation humaine gaspillent aussi beaucoup d’espace : faut-il encore un garage pour la voiture ? Peut-on se permettre de construire des greniers ou des caves pour y stocker des objets qui n’ont plus d’usage et qui trouveraient leur place à moindre coût dans les encombrants ou au mieux dans un abri de jardins ?

Prenant en compte tous ces critères, l’accès à la propriété pour le prix d’une location peut parfaitement être envisagé. Le superflu n’est plus de mise, les logements doivent retrouver une juste dimension dans lesquels la vie est chaleureuse et agréable, où les besoins seront contrôlés tant pour le budget que pour l’impact environnemental.

En aucun cas, nous n’envisageons des concessions d’ordre technique ou qualitatif dans la construction. Au contraire, nous restons exigeants sur la performance des étanchéités et des isolations. 

Si nous arrivons à garantir des budgets limités, ce n’est pas en imposant des entrepreneurs et des matériaux low-cost, nous valorisons plutôt leur travail afin d’en tirer le meilleur. C’est par la réflexion, la conception et le rendement que nous maîtrisons les coûts.